Le Programme d'Alimentation pour le Développement, Bureau de Gestion PL-480/Titre III organisme autonome à caractere administratif, a été institué par arrêté présidentiel le 5 juin 1985.  Placée sous la tutelle du Ministère de la Planification, cette structure devait, à cette époque, gérer l'aide américaine. 

Grâce à son dynamisme et à sa performance, ce bureau s'est vu confier, au fil des ans, la gestion de fonds de cinq (5) autres bailleurs.  Il s’agit du Canada, de l’Espagne, de l’Italie, de la France et du Japon. Actuellement, le Bureau de Gestion gère également des projets de la Banque Mondiale pour lesquels il joue le rôle d’Agence Nationale d’Exécution.  Il a aussi la responsabilité de la mise en œuvre de l’Accord Pétrocaribe passé entre la République d’Haïti et la République Bolivarienne du Vénézuela.

Le Programme d'Alimentation pour le Développement, Bureau de Gestion PL-480/Titre III organisme autonome à caractere administratif, a été institué par arrêté présidentiel le 5 juin 1985.  Placée sous la tutelle du Ministère de la Planification, cette structure devait, à cette époque, gérer l'aide américaine. 

Grâce à son dynamisme et à sa performance, ce bureau s'est vu confier, au fil des ans, la gestion de fonds de cinq (5) autres bailleurs.  Il s’agit du Canada, de l’Espagne, de l’Italie, de la France et du Japon. Actuellement, le Bureau de Gestion gère également des projets de la Banque Mondiale pour lesquels il joue le rôle d’Agence Nationale d’Exécution.  Il a aussi la responsabilité de la mise en œuvre de l’Accord Pétrocaribe passé entre la République d’Haïti et la République Bolivarienne du Vénézuela.

Le plan d’action et l’orientation stratégique des opérations du Bureau de Gestion sont définis par un Conseil d’Administration de sept (7) membres, tous des ministres, et de son Directeur Général qui assure le rôle de Secrétaire Exécutif.  Pour la gestion quotidienne de l’institution, quatre directions et unités soutiennent la Direction Générale.

Le programme PL-480/Titre III ayant été complètement achevé, il s’avérait nécessaire de changer les statuts du Bureau de Gestion.  Aussi, en août 2006, un nouveau cadre légal a été présenté au Parlement pour ratification.

La loi créant le Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement a été promulguée le 27 décembre 2007 et publiée au journal officiel Le Moniteur du 4 janvier 2008. Ce bureau désormais remplace le Bureau de Gestion PL-480/Titre III; tous les biens et actifs de ce dernier deviennent le patrimoine de départ du Bureau de Monétisation des Programmes d’Aide au Développement. Les acquis institutionnels de l’ancienne structure sont préservés de manière à garantir la poursuite de la mise en œuvre des projets financés par le Japon, les Etats-Unis d’Amérique, la France, l’Italie, l'Espagne et  la Banque Mondiale, et de la gestion des programmes de monétisation, en nature ou en espèces, de provenance de l'aide bilatérale ou multilatérale.